Learning games, behaviour training games, awareness games

logo twitter 

Gestion des parties prenantes (pactio)

 
 

Objectif pédagogique : Apprendre à bien gérer les relations avec les parties prenantes d’un projet.

Ce simulateur a été créé par la société Prendo Simulations Limited et est dérivé d'un simulateur commandé à l'origine par Shell.

Il a été utilisé par les managers dans de nombreuses industries et aussi par plusieurs organisations du secteur public.

Il donne vie au défi universel du leadership: le besoin pour une initiative de gagner le soutien et l'approbation des personnes concernées par un projet qui ont probablement des intérêts différents et souvent en conflit direct.

Cette compétence est de plus en plus vue comme le facteur clé qui détermine le succès d'une initiative.

 

Public visé :

• Cadres managers de projets

• Etudiants d'écoles supérieures de commerce et d'ingénieurs

 

Références :

• Entreprises : Areva, BAE Systems, BT, Deloitte, GSK GlaskoSmithkline, Nestlé, Oracle, SAP, Shell, Unilever...

• Education : HEC, IESE Business School, IMD, Insead, London Business School...

 

Contexte idéal de formation :

• Sous la supervision d'un formateur

• Par équipes de 3 ou 4 apprenants pour faciliter les échanges d'expériences

 

Intérêt pédagogique :

• Perfectionnement au management et à la négociation avec les parties prenantes d'un projet.

 

Durée : Une à deux demi-journée(s)

 

Structure du simulateur : Dialogues entre le joueur et des personnages virtuels

 

Langues :

• Anglais

• Français

 

Scenario :

• Construction d'une mine de cuivre en Amérique Centrale.

• Les joueurs jouent le rôle de Chris Porrin, gérant de la mine de cuivre de Baraka au Venezuela.

 

Immersion :

• Environnement photo-réaliste en 2D statique (sans déplacement)

• Plus de 5000 possibilités de dialogues écrits

 

Le simulateur a été utilisé dans des contextes de gestion de projets et de management en général, et aussi dans de nombreux programmes de formation sur le leadership. Il permet d'expérimenter plusieurs des situations associées à la responsabilité sociale de l'entreprise ou de l’organisation (le "corporate social responsibility"), incluant comment définir le critère ultime de succès des projets et comment mesurer la valeur d'une bonne réputation.

Le simulateur est habituellement utilisé pendant une demie-journée ou d'une journée, pour 9 à 50 participants.

Les joueurs doivent rentrer en contact avec les différentes parties prenantes ("stakeholders") (PDG, ministre des finances, maire, syndicaliste, élu écologiste, représentant d'autochtones, chercheur influent...). pour tenter d’emporter leur soutien au projet, en tentant de comprendre :

• leur perception des impacts du projet,

• leurs intérêts et motivations politiques, personnels et émotionnels,

• leurs sphères d'influence et leurs pouvoirs respectifs.

Ils doivent prendre des décisions et trouver des compromis qui vont satisfaire certains d'entre eux et en mécontenter d'autres, à des degrés divers.

La prise de contact s'effectue par échange d'emails, de coups de téléphone et de réunions.

Le jeu s'arrête avant la construction effective de la mine.

 

 

Copyright Prendo Simulations Limited 

All Rights Reserved